Article #3: nos méthodes pour animer une communauté

Depuis notre incubation le 14 avril 2020 à Station F, nous travaillons à temps plein sur notre start-up. Notre programme d’accompagnement a donc débuté lors du confinement et nous avons dû, comme beaucoup d’entre vous, nous adapter très rapidement à une nouvelle organisation du travail en distanciel, Léa depuis Paris et Hannah depuis Amiens. Pour ce faire, des objectifs furent fixés hebdomadairement avec un planning journalier afin d’assurer la cadence. Nos journées furent rythmées par nos visioconférences depuis l’application Zoom. Nous faisions tout de concert.

Le but de ce premier mois d’incubation était la réalisation d’une nouvelle étude de marché pour confronter de nouveau notre projet au reste du monde. Nous avons donc commencé par diffuser des questionnaires sur des groupes privés Facebook et également en mettant à contribution les acteurs présents dans l’écosystème de notre incubateur.

Nos questionnaires furent de deux types: un pour les professionnels·lles de la cosmétique et l’autre pour les consommateurs·trices. Tous les répondants avaient la possibilité de laisser leurs coordonnées pour participer à une interview plus poussée. Le plus souvent, Hannah appelait les candidats·tes en activant le haut parleur tandis que Léa prenait des notes sur la discussion, le tout depuis Zoom, sans interférer dans l’échange. Cette démarche nous a permis d’amorcer notre communauté, passionnée par le monde de la cosmétique. Quelles sont nos méthodes pour animer une communauté?

1. Les bonnes questions à se poser avant d’animer une communauté

Qu’est-ce qu’une communauté? D’après www.definitions-marketing.com, “une communauté est un groupe de personnes qui interagissent entre elles, partagent et utilisent des informations en relation avec leurs centres d’intérêts, caractéristiques démographiques ou activités professionnelles, communes. Une communauté se caractérise normalement par un sentiment d’appartenance ressenti par ses membres. Le développement d’Internet a favorisé l’apparition de nombreuses communautés virtuelles. Les communautés peuvent donner lieu à une utilisation marketing dans le cadre d’actions de marketing viral ou tribal.”

Pour animer une communauté, plusieurs sujets doivent être maîtrisés. Voici quelques-unes de nos questions principales: qu’est-ce qu’un groupe peut apporter à notre projet? Que veut-on partager au sein de ce groupe? Quel est le cœur de cible? Quelles tranches d’âge? Quelles valeurs doivent être communes? Et surtout le fil directeur de notre démarche: qu’apportons-nous de plus que les autres communautés déjà existantes? Autant d’introspections avant de définir notre trajectoire. Connaître sa cible sur le bout des doigts est donc indispensable pour ne pas se perdre.

Une fois ce travail de fond réalisé, il ne reste plus qu’à trouver vos prospects.

2. L’importance d’une routine pour animer une communauté

Notre coach Alexandre, nous rappelle souvent que pour faire une bonne mayonnaise, il faut deux ingrédients, à savoir de la moutarde et des œufs. C’est le bon dosage entre ces ingrédients qui conditionne la réussite de la recette ainsi que la façon dont l’ensemble prend. Cette métaphore illustre bien la difficulté qu’est le community building. Le community building signifie “développer une communauté d’individus en les fédérant autour d’un même centre d’intérêt, que ce soit une marque, une pratique culturelle, un artiste, une passion comme le jardinage, un sport, un lieu…” (MyDigicoach)

Nous avons regroupé une cinquantaine de personnes passionnées par la cosmétique, et plus particulièrement par le maquillage, au sein d’un groupe privé WhatsApp gratuit. Certains jours, plus de 200 messages transitent.

Depuis le mois juillet, pour animer notre communauté, nous avons organisé et instauré un planning d’événements hebdomadaires: un challenge et un live.

Le challenge se déroule tous les mardis. Le but étant de se maquiller en fonction du thème imposé par le précédent vainqueur. Ce dernier est élu par les internautes. En effet, le challenge est rendu public sur Instagram et les utilisateurs peuvent donc voter selon leurs préférences. En moyenne, toutes les semaines, 10 membres participent au challenge (cela varie suivant les semaines, notamment au vu de la période de vacances scolaires).

Nous nous retrouvons également les mercredis « en live », via visioconférence sur Jitsi Meet. Le but est de mettre en avant l’un des membres de la communauté durant 1 heure afin qu’il nous fasse partager son univers, ses astuces et sa bonne humeur, toujours sur le thème du maquillage. Nous enregistrons toutes les visioconférences pour les personnes qui ne seraient pas disponibles à cet instant là. Ces vidéos circulent bien évidemment qu’entre membres.

3. Les bons plans de notre communauté

Nous échangeons et partageons des astuces, notamment durant les lives du mercredi. Animer une communauté aussi forte permet de partager de nombreux conseils et bons plans.

Nous vous dévoilons 3 produits utilisés par notre communauté ayant un prix imbattable!

Pour commencer Justine, nous a parlé d’un accessoire que l’on ne le connaissait pas: un séparateur de cils. Et oui, impressionnant ça existe! Il permet de brosser et de bien séparer ses cils avant et après l’application de son mascara. Au revoir les paquets de mascara!

Ensuite Kahina, nous a présenté son beauty blender et son support pour moins de 2 euros, un prix imbattable! Un beauty blender est une éponge qui permet de se maquiller et qui présente l’avantage d’être utilisée de multiples façon grâce à sa forme. Le support est également pratique, surtout en terme d’hygiène.

Et enfin Tamsir, nous a montré son organisateur de pinceaux permettant d’organiser ses pinceaux que ce soit chez soi, ou en voyage! Très pratique de tout centraliser!

Créer et animer un groupe de personnes peut paraître simple, en réalité ce n’est pas le cas car cela implique de donner de sa personne, de son temps et de son énergie. C’est un travail à plein temps! Un conseil : si vous animez une communauté, ne vous mettez pas en avant, écoutez votre communauté et proposez de nouveaux moyens d’expression pour améliorer la communication.

➔ Si vous vous êtes retrouvés·ées dans notre article et que vous souhaitez rejoindre notre communauté, inscrivez-vous dès à présent. Nous vous attendons avec impatience dans ce cercle privé de make-up, de beauty et de nutrition addicts sans mensonge, ni langue de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.